Accueil >Placements > Non-côté et les investissements plaisir >Investir dans la forêt
Investir dans la forêt

Accueil     Kiosque     Expertise     offres     partenaires     CONTACT

Les actualités Les ateliers Itinéraire d'un gestionnaire Etudes de cas Glossaire & Abréviations

Nos Clients / Nos Missions Vers le Chef d'Entreprise Vers les Familles Expatries

L’investissement ISR et le Développement Durable Non-côté et les investissment plaisirs L’offre assurance vie L’offre immobilière L’offre Assurance de prêt

Parmi nos coups coeur

La Rémun&eacuteration globale L'Epargne Salariale /

les retraites chapeau l’immobilier du chef d'entreprsie l’arbitrage professionnel / privé l’accompagnement de la cession les financements atypiques la gestion de trésorerie

La protection du conjoint/ de la famille La préparation de la retraite L'épargne salariale Le patrimoine des personnes Agées

La protection du conjoint/ de la famille La protection immédiate Les thèmes d’investissement

Les véhicules fiscaux Investir dasn des PME Investir dans le cinéma Investir dans la forêt Investir dans les vignobles Investir dans l’Art

L’Assurance-Vie Les plate-forme les contrats Investir dasn des PME Le fonds Euro Les UC - les arbitrages Les contrats vie entière

Notre approche de l’immobilier pour investisseur Investir dasn des PME La loi Scellier Les SCPI Le démembrement de propriété Investir à traves une société Civile L’offre immobilière : quelques produits

La garantie Emprunteur Les temporaires décès

Orelis Unep RFM CCR FRN


    * Anglais


Acueil > Offre > Non-côté et les investissment plaisirs > Investir dans la forêt

Investir dans la forêt


Investir dans la forêt, c’est être sensible au Développement Durable, à la capture du CO². C’est oeuvrer pour les générations futures, sans se priver de gains immédiats.


Toutes les forêts proposées par notre partenaire sont en France, et exploitées dans un esprit responsable, social, et durable.


On est désormais loin de l’image du chêne qui met 80 ans pour pousser et des forêts que l’on plante pour ses petits-enfants. Si un chêne met toujours 80 ans pour pousser, l’on achète et l’on vend des forêts de tous âges, de toutes maturités, et d’essences diverses.


On peut investir dans une forêt « en direct », une part d’une forêt, voire une part de plusieurs forêts géographiquement éloignées ; on est alors proche du concept de la « pierre-papier », même si le terme « forêt-papier » n’est pas forcément bienvenu, en raison du risque de confusion avec la « pâte à papier ». Mais justement, si l’on veut bien évoquer les débouchés de la filière bois ceux-ci sont très nombreux :

- matériaux de construction et maisons à ossature bois = cette filière est en expansion dans le cadre des maisons « basse énergie » ;

- meubles (du tout-venant aux meubles les plus précieux)

- papeterie

- nous vous laissons nous proposer des usages...


Si les usages du bois sont en expansion, l’espace consacré à la forêt n’augmente pas :

- pression immobilière

- pression de l’agriculture.


Le foncier sur la forêt ne peut pas perdre de valeur. Pour autant, des crises peuvent se produire (effets tempêtes), et des aides de l’Etat peuvent se révéler indispensables dans certaine sciconstances.


L’ investissement dans la forêt offre des opportunités :

- disposer d’un poumon vert (investissement plaisir), et s’y promener (cas des « forêts en direct » ;

- c’est aussi réaliser une bonne affaire au plan fiscal, que ce soit sur le plan de l‘impôt sur le revenu, ou de l’ISF ; également les parts comptent pour 25% seulement dans l’assiette fiscale ISF ;

- enfin, les parts comptent pour 25% seulement dans l’assiette successorale ; une bonne façon donc d’optimiser la transmission vers des neveux et nièces...


Vouloir investir dans la forêt, c’est au préalable se poser quelques questions simples :

- quel est le capital que le souhaite investir ?

- est-ce pour en retirer immédiatement un revenu régulier ?

- ou bien est-ce pour en retirer une plus-value dans quelques années ?

- est-ce que j’accepte de ré-investir tous les ans 10% de mon investissement initial, ou bien est-ce que je veux faire un investissement unique, sans avoir à « remettre au pot » ?

- est-ce le plaisir, et disposer d’une chasse, qui oriente mon choix ?


Il est possible d’investir dès 20 000 €, voire moins.

Il est aussi possible d’investir le fruit de la vente d’un commerce, d’une entreprise, afin d’en retirer un revenu pour la retraite. A un certain niveau, projeter d’investir dans une forêt est une étude que l’on comparera à un investissement dans un contrat d’assurance-vie, tant les similitudes paraîtront frappantes, et les différences remarquables.


En savoir plus sur l’investissement dans la le cinéma :

- Comme (choisir) = investissement plaisir / réduction IR / réduction ISF

- mes revenus annuels sont = _________________ €

- nombre de parts dans le foyer fiscal = _________

- mon impôt sur le revenu (hors défiscalisation) est = ________________ €

- mon effort d’épargne mensuel est = ___________ €

- j’ai déjà des biens en location = OUI / NON

- je suis propriétaire de ma résidence principale = OUI / NON

- j’acquitte l’ISF OUI / NON