Accueil >Placements > L’offre assurance vie >Les contrats vie entière
Les contrats vie entière

L’assurance vie est le placement préféré des français, avec un investissement qui va souvent sur l’actif général de la compagnie. Ramener le contrat d’assurance vie au seul fonds Euro dénature l’instrument !


Nous allons vous présenter deux types de contrats spécifiques, et fort intéressants : Les « Contrats Diversifiés » d’une part, les contrats « Vie Entière » d’autre part.


Destinés à un marché de niche, leur diffusion reste confidentielle, et discrète. Mais peut-être ces produits sont adaptés à votre situation, et vous ne le saviez pas !


Les « Contrats Diversifiés » sont destinés à un public qui paie l’Impôt de Solidarité sur la Fortune « ISF ». Par un mécanisme admis par l’Administration Fiscale, le compartiment « Diversifié » est bloqué et non rachetable pendant une certaine durée. Pour cette même durée, il est sorti de l’assiette ISF !


Les Contrats « Vie Entière » sont destinés à un public soucieux d’Optimisation Patrimoniale et de Planification Successorale, et disposant d’un capital financier dont il n’a pas d’utilisation immédiate. La Vie entière (ou Universal Life à la française) est à la fois un contrat d’assurance-vie ET un contrat de prévoyance ; il cumule des avantages sur ces deux types de contrats.


La Vie entière est plus favorable =

- qu'un contrat de placement en terme d'optimisation patrimoniale et de planification successorale en ce sens qu'elle offre un fort effet de levier en cas de décès (de 20 fois la première prime par exemple pour une durée de primes périodiques de 15 ans, mais aussi de 1,5 à 2 fois selon l'âge pour une prime unique).

- qu'un contrat de prévoyance en ce sens que les primes ne sont pas versées à fonds perdus, que la garantie ne prend pas fin à un âge avancé et que (s'agissant d'un contrat individuel contrairement à la plupart des contrats de prévoyance qui sont des contrats groupe) le tarif est garanti pour toute la durée des cotisations sans possibilité pour l'assureur de le réajuster en cas de mauvais résultats.


Sur le plan ISF, seule la valeur de rachat de la Vie entière (primes payées avant ou après 70 ans) est taxable = Sur le plan des droits de succession, pour les primes payées avant 70 ans : même avantage de franchise par bénéficiaire que l’Assurance Vie Epargne pure sauf que la franchise n'inclut ici que la Valeur de Rachat (+un petit montant correspondant à la probabilité de décès de l'année (0,67% à 50 ans par exemple) appliquée au delta entre le capital décès et la valeur de rachat). Pour les primes payées après 70 ans (en nombre généralement très limitées sauf éventuellement pour des durées viagères), nous revenons au cas classique de calculs de droits sur toutes les primes au-delà de 30K€.


Dans tous les cas, l'assiette taxable est donc différente du capital transmis contrairement à une Assurance Vie Epargne pure.


En savoir plus sur :

- les « Contrats Diversifiés » ou les « Contrats Vie Entière »

- j’ai déjà des contrats d’assurance-vie

- j’ai déjà des placements financiers

- Mon objectif est de :

- transmettre un capital

- protéger une personne

- apporter un capital en garantie pour un emprunt

- réduire mon ISF

- le capital disponible que je souhaite investir est = ________________ €

- l’effort d’épargne mensuel que je suis prêt à consacrer est = ________ €

- j’ai déjà des biens en location = OUI / NON

- je suis propriétaire de ma résidence principale = OUI / NON